Capital Durable

Le blog de l'immobilier responsable

Ces végétaux d’intérieur qui n’ont plus besoin d’eau

Et oui c’est possible. Plus besoin d’en prendre soin. La végétalisation stabilisée est une technique de décoration qui utilise des végétaux naturels conservés par un procédé chimique.
Cette technique est de plus en plus populaire pour son aspect esthétique et sa faible maintenance. Cependant, il est important de s’interroger sur son impact environnemental réel.

La végétalisation stabilisée une illusion écologique

Le procédé de la stabilisation permet aux plantes de préserver leur texture, leur couleur et leur forme originale. Les plantes végétalisées ne nécessitent pas ni d’entretien, ni d’eau ni de lumière ce qui en fait des décorations d’intérieur mais pas si durable que cela en à l’air. Ce processus stoppe la photosynthèse et la dégradation naturelle de la plante, lui permettant de conserver son aspect frais et souple pendant plusieurs années, voire plusieurs décennies.

En effet, la stabilisation consiste à remplacer la sève naturelle des plantes par de la glycérine, de l’eau, des stabilisants… Au moment où les plantes sont au top de leur forme, elles sont taillées et mises dans des récipients qui contiennent ces solutions.

Si elle peut présenter certains avantages, cette pratique n’est pas considérée comme écoresponsable voici quelques arguments :

Impact environnemental:

  • Utilisation de produits chimiques : La stabilisation nécessite l’utilisation de produits biocides pour empêcher la décomposition des végétaux. Ces produits peuvent avoir un impact négatif sur l’environnement et la santé humaine.
  • Transport et logistique : La plupart des végétaux stabilisés proviennent de pays lointains, ce qui implique un transport important et des émissions de gaz à effet de serre.
  • Impact sur la biodiversité : La cueillette de végétaux sauvages pour la stabilisation peut menacer certaines espèces et fragiliser les écosystèmes.
  • Produit artificiel : Les végétaux stabilisés ne sont pas vivants et ne remplissent plus les fonctions écologiques des végétaux naturels (absorption du CO2, production d’oxygène, etc.).
  • Décor statique : L’absence d’évolution et de croissance des végétaux donne un aspect artificiel et figé à la décoration.
  • Impact sur le bien-être : Des études scientifiques ont montré que le contact avec des végétaux naturels a un impact positif sur le bien-être et la santé mentale, ce qui n’est pas le cas des végétaux stabilisés.

"Toutes les plantes ne peuvent pas être stabilisées "

Quelques alternatives à la stabilisation végétale

  • Végétaux d’intérieur : Choisir des plantes d’intérieur adaptées à votre environnement et en prendre soin.
  • Murs végétaux hydroponiques : Des systèmes qui permettent de cultiver des plantes en intérieur sans terreau, avec un faible entretien.
  • Jardins intérieurs : Créer un petit jardin intérieur avec des plantes aromatiques, des fleurs ou des légumes.
La stabilisation végétale présente des avantages en termes de praticité et d’esthétique, mais elle soulève également des questions éthiques et environnementales. Il est important de privilégier des produits locaux et de trouver des solutions pour la fin de vie des végétaux.

Définition

La glycérine végétale : est un liquide incolore et visqueux dérivé des huiles végétales, notamment le soja, le palmier ou le coco.

Retour en haut